InterventionsUrbanisme

Quels projets à venir pour la Place de la Liberté à Chennevières ?

Au cours des réunions publiques de quartier du 1er trimestre 2023, a été évoquée la poursuite des études sur le réaménagement de la place de la Liberté à Chennevières.

CCVE avait participé aux ateliers publics de réflexion organisés en 2019 et n’a pas eu connaissance de nouveaux éléments depuis cette date, mais souhaite exprimer en 2023 auprès de la municipalité, en coordination avec un collectif d’habitants du quartier et de commerçants de Chennevières, ses attentes principales concernant le projet de réaménagement de la Place de la Liberté :

  1. Rendre la place plus attractive pour l’ensemble des habitants du quartier de Chennevières et des quartiers alentours, afin que tous puissent avoir davantage « envie » d’y venir, d’y flâner et de profiter de ses nombreux services et commerces de proximité.
  2. Créer des espaces piétonniers et des trottoirs plus larges sur l’ensemble de la place, devant les différents commerces et activités, car cela est favorable à la vie locale et à l’attractivité commerciale.
  3. Prévoir davantage d’arbres, de plantations et de fleurissement, pour embellir cette place centrale du quartier de Chennevières, lui apporter de l’ombre et la rendre moins « bitumée ». Un « square arboré » pourrait en particulier être aménagé au sud de la place.
  4. Faire en sorte que la place de la Liberté puisse être réellement un lieu de vie locale pour tous, avec des bancs pour les seniors, des jeux pour les enfants, en complément du manège existant.
  5. Conserver un fonctionnement giratoire, avec une seule file de circulation. Les largeurs actuelles des chaussées sont surdimensionnés par rapport aux besoins, une seule file à vitesse réduite est suffisante et permettrait de libérer des surfaces pour d’autres usages : plantations, pistes cyclables, espaces piétons, terrasses commerciales…
  6. Les traversées piétonnes sont très nombreuses (plus de 17 passages piétons), et non sécurisées. Leurs longueurs et le non-respect de l’obligation de prudence de la part des véhicules motorisés engendre une réelle insécurité.   
  7. Les débouchés de la rue Désiré Clément et de la Rue des Ambassadeurs, particulièrement dangereux, pourraient être réaménagés en « plateau surélevé » pour ralentir tous les véhicules.
  8. Aménager une zone 30 pour apporter davantage de sécurité à l’ensemble des usagers, « apaiser » la circulation, et faciliter vie de quartier, commerces et activités locales.
  9. Conserver une capacité de stationnement sur la place et ses abords, pour répondre aux besoins des commerces et services locaux (notamment de santé). Les besoins de stationnement de courte durée ou de livraisondoivent être pris en compte pour les activités locales. Des revêtements poreux sont possibles pour les places de stationnement, afin que la place soit moins « minérale »   
  10. Aménager des pistes cyclables sécurisées sur tout le pourtour de la place, afin de relier en sécurité les 7 voies qui y débouchent: rue Désiré Clément, rue Henri Spysschaert, rue d’Herblay, rue Pierre le Guen, accès Carrefour Market, rue de l’Ambassadeur, av du Mal. Foch.
  11. Améliorer la sécurité des piétons et des cyclistes vers les quartiers alentours, dans un rayon d’au moins 300 m. Ceci afin de supprimer les problèmes de sécurité rencontrés par les piétons, les enfants, les personnes à mobilité réduite, les seniors et les cyclistes du quartier de Chennevières, qui fréquentent la place de la Liberté.

  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *